C.S. SAINT GEORGES LES BAILLARGEAUX : site officiel du club de foot de ST GEORGES LES BAILLARGEA - footeo

Les Années 40 et 50

La guerre va freiner l'élan du CSSG, lors de la saison 1940/1941, nous seront finalistes du championnat de la Vienne, mais battu par la Roche Rigaul. Cette équipe du Loudunais été renforcée par des réfugiés de l'Est e la France d'un très bon niveau. Certains d'entre eux se retrouveront plus tard en sélection national.

La tradition instauré des les premiers pas du ballon rond dns notre vilage fut le grand rendez-vous annuel du Lundi de Pâques (photo ci-contre) d'une partie des sportifs du département. Cette manifestation existe toujours aujourd'hui (sous forme de tournoi pour les jeunes) mais sans l'éclat de ses premières années d'existence. De grandes et belles formations venaient pour un match de démonstration et l'on compta plus de 1000 spectateurs lors d'un match, autour de la main courante.

Une nouvelle génération valeureuse arrive parmi nous et a pour noms, TERRASSON, les frères ANDRAULT, MESSY, DIEUDONNE, GUERIN ou Robert MEILLET. Certains jeunes sont mêmes retenus en sélections départemenetales comme COUDERC, BUSCHEL, DECORAY et LAGLAINE. Avec le conflit mondial, la Vienne est coupée en deux par la ligne de démarction, la zone libre étant rattachée au Limousin. Certaines réunions du District de Football sont organisées cher Monsieur JOLLIET à St Georges. En 1944/1945 et 1945/1946, nous évoluons dans une poule unique de 1ère Division de 20 clubs. Cette à ce moment là que tous les grands clubs actuels du département font leur apparition. En cette période de trouble, la voiture individuelle se faisant rare, les déplacements s'effectuent en camion aménagé pour la circonstance et cela grâce à la bienveillance d'artisans locaux. Un véhicule qui transportait des cochons ou bien du charbon la semaine, était bien sûre malodorant et parfois sale mais nous n'avions pas le choix de faire autrement.

A la fin de la guerre, le football départemental fut restructuré, de nouvelles équipes apparuruent et notre bon vieux club perdit un peu de sa superbe. En Juin 1947 nos effectifs un peu restreint nous obligent à faire une entente avec nos voisisns de Jaunay-Clan, qui connaissait la même pénurie de joueur. Les couleurs de ce nouveau club sont rouge et vert pour le maillot et noir pour le short. La dénomination de cette union est tout simplement Entente Saint-Georges-Clan.

Dés la saison suivante, notre formation est championne de la Vienne de 2ème Division. Les frères VRILLAC, Les frères POUFFARIN, les MESSY, RIVIERE et autre ANDRAULT défendront avec panache nos couleurs. De nombreux jeunes arrivent dans nos rangs (SAPIN, MEREY, LAGLAINE, BUSSEAU et Raymond MOREAU). Un nouveau président est nommé, un homme de trés grane valeu, Louis MARTIN. C'est lui qui désormais dirige les rennes du club. En 1950, le club - qui est toujours un club pluridisciplinaire - devient la meilleure équipe de cross du Département.

En 1954/1955, Saint-Georges est champion de la Vienne, Champion du Poitiou et gagnge également la coupe Joliiet-Rousseau. Les déplacements se font maintenant en autocar et l'équipe réseve joue en lever de rideau. Parfois en l'absence de douches, la toilette d'après match se fait seon l'occasion dans un petit cours d'eau proche du stade ou dans des bassines mises à la disposition des joueurs.

En 1957, l'entente Saint-Georges-Clan est dissoute, chaque club reprenant son autonomie. De jeunes pousses prometteuses arrivent et intègrent "la première". Ce sont les SAVIN, HECHARD, ROUAULT ou encore Joel PETIT. Fait rarissime dans un club, notre club compte dans son effectif les six frères de la famille THEBAULT.

LE CSSG RECRUTE !

                                 DESCRIPTION...