C.S. SAINT GEORGES LES BAILLARGEAUX : site officiel du club de foot de ST GEORGES LES BAILLARGEA - footeo

Maxime Mouate, notre champion

6 décembre 2016 - 18:15

Alors que dans la planète football on se demande encore qui de Messi, Ronaldo, Griezmann ou autre Moussa Sissoko (oui oui, on est fan!) va obtenir le ballon d'or, le CSSG a lui élu son Soulier de Plomb 2016. Et il s'agit de Maxime Mouate ! Ce diable de latéral droit a remporté le trophée, refait à neuf pour l'occasion.

Max est un enfant du club qu'il a rejoint en moins de 13 ans. Une carrière remarquable qui l'a conduit au sommet. Max a aussi fréquenté toutes nos équipes seniors, débarquant à 18 ans à peine au sein de l'équipe 1. Puis, le destin a décidé de s'en mêler et une rupture des ligaments croisés viendra stopper cette ascension. Un retour au football qui se passera dans les équipes 2 et 3 puis un retour à la lumière cette saison ! Max c'est avant tout un football « saussice », fait de tacles assassins, de beaucoup de rires, et quelques bières..

            Mais, qu'est ce qui vaut à cet artisan du ballon rond d'être ainsi récompensé ? Le bougre a joué son va tout lors du match contre Neuville au mois de Novembre. Alors que l'équipe perd sur le score de 2-0, Max est frappé par la foudre : il sera soulier de plomb cette saison ! Pour cela, il faut forcer son talent. Il récupère donc un ballon au milieu de terrain et voit l'attaquant adverse remonter péniblement de sa position de hors-jeu. Ni une ni deux, il s'exécute adressant une passe millimétrée entre nos deux défenseurs axiaux médusés. Le brave neuvillois n'a plus qu'à contrôler, venir fixer et tromper notre gardien… Quand la grâce divine s'en mêle …

           

            Pourtant en face, les principaux concurrents pour le « parpaing » ont joué aussi leur chance à fond. Guillaume Augé, deuxième cette année, a pris le pari de se blesser à la veille du premier match de la saison, chutant dans les escaliers à son retour de vacances. Nicolas Joyaux, alias « Poulidor » (troisième podium consécutif pour lui), n'arrive toujours pas à passer le Cap. Pourtant il met l'envie et on espère que ça lui sourira dès l'an prochain. Lui dira, qu'une fois encore, il a été victime d'une campagne malhonnête. Question de point de vue.

 

Les réactions des vainqueurs

 

Maxime Mouate : « Quelle joie ! Je suis tout ému. J'avoue que je m'y attendais un peu, mais je ne voulais pas jouer le prétentieux. J'y pense depuis un moment. Et j'avoue que de succéder à des gens comme Maxime Coirault ou Quentin Duchêne c'est quelque chose d'excitant. J'ai 29 ans bientôt, et j'avais peur de raccrocher sans toucher au but, c'est chose faite. Vous savez aujourd'hui j'ai confié à mon gardien que j'allais marquer. Mais ce trophée vaut bien plus. Je voudrais bien sûr remercier ma famille, mes amis et mon ophtalmo grâce à qui j'ai pu réussir ce geste ».

 

Guillaume Augé : « Au départ, je n'y croyais pas trop, puis plus la journée avançait, plus je me suis dit que c'était possible. D'ailleurs j'avais remis un peu de gel au cas où. Comme vous le savez, je suis quelqu'un d'entier et je ne fais jamais les choses à moitié. Je l'ai encore montré cette année, entre la blessure et ma chute contre Fleuré qui entraîne le but.. Enfin, bon je suis déçu mais je voudrais quand même remercier mes parents, ma copine et mes copains pour tout leur soutien et leurs encouragements permanents ».

 

Nicolas Joyaux : « Pfffffffffffffff, je suis dégoûté ! Je fais tout bien, tout le temps, mais je n'y arrive pas. Je voudrais m'excuser auprès des mes électeurs et leur dire merci. Dès mardi, je me remet au boulot et cette fois ci, il sera pour moi. Vous savez, je suis quand même le plus régulier, trois podiums de suite, c'est pas donné à tout le monde. Je voudrais quand même féliciter Guillaume et Max, qui ont bien bossé cette année. J'ai aussi une pensée pour Quentin, double tenant du titre qui quitte le top 10.. Ça ne doit pas être évident pour lui non plus ... »

 

 

Commentaires

LE CSSG RECRUTE !

                                 DESCRIPTION...