Le réveil était en panne!

18 octobre 2016 - 09:25

Titre : Un match de football dure 90 minutes

 

 

Triste nouvelle, et nos garçons l’ont appris à leur dépend hier, un match de football dure 90 minutes et le coup d’envoi est donné à 15h… 

En effet, Gaël Coureuil et sous ouailles ont entamé la partie de la pire des manières qui soit. Les 11 garçons qui étaient présents sur la feuille ont encaissé trois buts au cours des quinze premières minutes de jeu. Le constat est net et sans bavure, ce match va être long ! En face la deuxième réserve de Chauvigny ne se fait pas prier et accepte chaleureusement les cadeaux offerts par les baillargeois, jouant en gris. 

De plus, comme ça ne suffisait pas, le capitaine Jérémy Eyermann quitte prématurément ses partenaires suite à un KO technique. En effet lors d’une action anodine il reçoit un ballon dans le visage qui lui démet la mâchoire. Ce qui aurait pu signer l’arrêt de mort de nos joueurs, va en fait les stimuler et sur une belle action collective Julien Boutant est à la conclusion. Cet élan offensif va se poursuivre jusqu’à la fin de la première mi-temps : Jean-Baptiste Gardien partant en profondeur se fait sécher à l’entrée de la surface. Le carton jaune (bien orangé quand même) est sorti et le coup-franc qui s’en suit frôle la barre transversale. Peu de temps après Gildas Moukambi part de son camp et subit une faute qui vaut également un carton jaune au second défenseur central. Mais juste avant la mi-temps alors que les locaux se sont bien remis dans le match, un contre idéalement mené par les visiteurs leur permet d’inscrire un quatrième but… 

Le second acte reprend avec la rentrée en jeu de Fabien Lecouturier qui faisait son retour suite à une blessure musculaire. Cette entrée fait du bien à l’équipe qui se restabilise et qui est plus dominatrice dans le jeu. Cela permet aux gris de revenir à 4-2 grâce à un but de Fabien. Mais comme souvent les baillargeois sont trop friables et ils encaissent un cinquième but d’une frappe croisée. Les gris ne baissent pas les bras et reviennent rapidement à 5-3 par l’intermédiaire de Gildas Moukambi, le buteur maison. Le score en reste là, il est déjà bien lourd… Il faut ABSOLUMENT allé chercher un résultat à Civaux le week-end prochain. Pour cela, la présence à l’entraînement est indispensable cette semaine. 

 

Commentaires

LE CSSG RECRUTE !

                                 DESCRIPTION...