Goodbye Mister President...

12 juillet 2016 - 09:37

Le CSSG est à un tournant de son histoire. En effet, après de très (trop selon lui) nombreuses années à la tête de notre association, Jean-Claude Nogherot prend du recul. C'est l'occasion pour nous de revenir un peu sur son parcours. Et de lui redire merci pour tout ce qu'il a fait. Tel Jacques Chirac demeurant "Monsieur le président de la République", Jean-Claude restera "le président". Entretien.

 

Bonjour Jean-Claude, la première question est: comment vas-tu ? 

Je vais fort bien malgré un temps d’automne, footing tous les matins, je devrais être affuté pour la reprise.

 

Peux-tu nous raconter ton parcours sportif ? 

A l’âge de 10 ans, je signe à Chasseneuil, car il n'y avait pas d’école de foot à SAINT-GEORGES. Je reste à Chasseneuil jusqu'en sénior où j'intègre l'équipe 1 (alors en D1) à l'âge de 17 ans. A 20 ans, je suis parti pour le CEP de Poitiers (Promotion d'honneur). J'y ai joué deux ans au cours desquels nous avons fini deux fois second: une fois derrière la réserve du Stade Poitevin, et une fois derrière Thouars.  Je suis arrivé à Saint-Georges à 22 ans. J'y ai été joueur, mais également entraîneur pendant 7 ans. J'ai aussi participer rapidement à la vie du club comme dirigeant. Mon parcours de joueur s'est achevé à 44 ans, tout en sachant que vers 35 ans, j'avais émis le souhait de jouer en "deux" et d'en être le coach. Sous ma responsabilité l'équipe est montée. 

A côté de mon activité au sein des clubs, j'ai également joué en copro (pour le Crédit Agricole) mais aussi à l'armée (Fontenay le Comte). Dans les deux cas, il s'agissait d'équipes de bon niveau. Enfin pour l'anecdote, j'ai joué en amicale contre l'équipe de France (B) à Poitiers.

Jean-Claude en tenue de footballeur...

 

Quand es-tu devenu président du club et pourquoi ?

Je suis devenu président il y a 21 ans, en 1995. J’ai succédé à Jean NERON qui est devenu adjoint au maire. Je m’étais engagé pour 3 ans ! La raison qui m'avait poussée à prendre la présidence est assez simple : les candidats à la succession de Jean ne se bousculaient déjà pas beaucoup… Néanmoins, ça me semblait une suite logique que de prendre la présidence, d'autant plus que j'étais très motivé par la fonction. Cette motivation et le plaisir qu'elle entraîne, je l'ai gardée pendant une bonne dizaine d'années. 

Jean-Claude en tenue de président...

 

Quel est ton meilleur souvenir en tant que joueur/entraîneur… ? 

En tant que joueur, le meilleur souvenir reste notre victoire en finale de la Coupe du District, même si je me suis blessé en demi finale et que je n’ai pas pu jouer la finale. 

En tant qu’entraîneur, ma satisfaction principale a été d’instaurer un super esprit d’équipe, pas d’individualité forte mais une solidarité sans faille.

 

et en tant que président ?

En tant que président, les bons souvenirs sont également nombreux. Si je devais en retenir, je parlerai de notre nouvelle victoire en coupe du District (1999) sous la conduite d'Alain Pailloux. Plus récemment se sont aussi les différentes accessions obtenues par Eric Roy. Au-delà des "bons souvenirs", c'est aussi la satisfaction d’avoir une école de foot de qualité, notamment avec Jacky Fabre que j’avais contacté lorsqu’il était éducateur au SOC. Cela a contribué à avoir des équipes seniors de qualité composées de jeunes du cru…..Ça s’est un réel plaisir pour les dirigeants. ( A noter que les membres actuels du groupe sénior, et qui ont débuté au sein de notre club ont tous connu le fameux Jacky…)  

 

Tu as laissé la main il y a quelques semaines, même si tu restes parmi nous, mais est-ce que tu peux dresser un rapide bilan de tes années de présidence ? 

Ce n'est pas facile, si je retiens la saison qui vient de se terminer, je pense que mon bilan est négatif…. Mon objectif était la 1ière division, et je devais arrêter……Mais voilà. Durant ces 21 années, l’école de foot a bien fonctionné, nous avons été récompensé à plusieurs reprises. Au niveau seniors, comme je l’ai dit, nous avons connu des accessions et de bon parcours en coupe. Je ne pense pas non plus m’être trompé dans le choix des entraîneurs. Nous avons une bonne vingtaine de dirigeants, et il faut noter que des jeunes sont venus nous rejoindre et ça c’est positif, le club est bien structuré.

 

Nous qui te connaissons bien, nous savons l'importance de la place de ton épouse dans ta passion. Est-ce que tu crois que tu aurais pu faire autant de chose pour le club sans le soutien de Danièle (qui demeure encore pour un an notre trésorière) ? 

« c’est ma femme qui va être contente » (phrase prononcée un nombre incalculable de fois par le président). Quand je dis que le club est bien structuré, c’est bien de cela dont il s’agit,  un bon secrétaire (Philippe) et une bonne trésorière (Danièle), c’est du confort pour un président

 

Plus généralement, quel regard portes-tu sur le football ? 

Je vois une perte de certaines valeurs : l’amour du maillot, le goût de l’effort, la solidarité, l’implication…..

 

Enfin, la dernière question, quels sont tes projets maintenant que la "contrainte football" a diminuée ? 

J'ai encore 3 ans et demi comme adjoint au maire, et donc à 73 ans je serai vraiment en retraite.

MERCI POUR TOUTES CES ANNEES DE PRESIDENCE! 

 

 

Commentaires

LE CSSG RECRUTE !

                                 DESCRIPTION...