C.S. SAINT GEORGES LES BAILLARGEAUX : site officiel du club de foot de ST GEORGES LES BAILLARGEA - footeo

LA UNE A LA RELANCE, LA DEUX COULE A PIC

2 novembre 2015 - 19:00

Si notre équipe première a réalisé une bonne opération hier avec sa victoire contre Loudun, notre équipe réserve a littéralement explosé à Saint-Jean de Sauves. Dans le même temps, notre équipe trois s'est incliné dans un match prolifique 3-4.

CSSG - LOUDUN FC : 2-0 (Decressac, Echevard)

Dans un match disputé à un rythme indigne de la Première Division, notre St-Georges a décroché une victoire importante dans sa course à un maintien rapide. Lors de la première mi-temps, elle domine des Loudunais timides. Bien organisés tactiquement, les rouges et blancs maîtrisent le ballon. Au terme de la première demi-heure de jeu, Arnaud Decressac ouvre le score sur un contre rondement mené. Pour le reste, pas grand chose à signaler dans une rencontre plutôt terne entre deux équipes en quête de confiance. Au retour des vestiaires, Loudun se montre plus entreprenant, profitant d'un petit coup de moins bien côté baillargeois. Sur un corner, une frappe visiteuse heurte la barre du but de Pierre-Olivier Duchêne, resté scotché sur sa ligne. La possession est  alors passée du coté bleu, et notre équipe recule, comme lors du match face à Saint-Eloi. Heureusement, Loudun ne trouvera jamais la faille, et à dix minutes de la fin de la rencontre, Théo Echevard, auteur d'un bon début de saison, sera à la conclusion d'une contre-attaque rapide. Il scellera ainsi la victoire d'un CSSG solide à défaut d'être brillant.

ASM FC - CSSG 2 : 9-0

Pas la peine d'épiloguer sur cette rencontre tant le score parle de lui-même. Cette défaite reflète parfaitement un début de championnat abordé à l'envers par les joueurs d'Alexandre Duchêne. La rencontre d'hier a montré un manque criant de solidarité et de complémentarité dans le jeu, où les joueurs s'épuisent à boucher les fuites d'un bateau prenant l'eau de toute part. Avec une solidarité et une confiance en l'autre proche du néant, difficile de mener une équipe à la victoire. Pourtant, on croit encore en cette équipe. Pour que les problèmes se règlent rapidement, la recette est connue de tous : le travail. Il passe bien évidemment par l'entrainement en semaine, mais aussi par un travail personnel sur son ambition à progresser et atteindre ses objectifs (retour en équipe fanion pour certains par exemple). Car le problème est d'abord d'ordre mental. Pour qu'il se règle, il faudra que les cadres montrent la voie aux plus jeunes, qui eux-mêmes doivent ambitionner de progresser à un autre niveau que la quatrième division. Et que les nouveaux montrent qu'ils ne sont pas venus seulement parce qu'ils ont vu de la lumière dans les vestiaires. C'est par une prise de conscience personnelle, puis collective, que les résultats reviendront. La recette paraît donc assez simple dans l'écrit, mais tellement compliqué dans les actes, à l'heure où seulement 2 joueurs de l'équipe deux étaient présents jeudi soir... On espère que cette gifle aura eu au moins le mérite de vexer les joueurs et de réveiller leur orgueil. On espère une réaction dimanche prochain.

MARIGNY/SAINT-GEORGES - VENDELOGNE : 3-4 (Gardien, Fleveau, 

Pour notre entente, ça ne va pas fort non plus. Depuis un mois, elle enchaîne les défaites (la quatrième de suite). Pire : à chaque fois, la défense est submergée, encaissant quatre buts sur les trois derniers matchs. Difficile alors de croire en la victoire, même si hier notre équipe n'est pas passée loin d'un premier succès. Malheureusement trop juste physiquement, les joueurs ont craqué face à des visiteurs déterminés jusqu'au bout, et qui inscriront le but de la victoire dans les derniers instants de la partie. De plus, la cohésion n’est pas encore parfaite, ce qui entraine les joueurs à bafouer un peu leur jeu et à abuser d'un jeu long et stérile. Heureusement, et a contrario de nos deux autres formations, notre équipe se révèle adroite devant les cages. Car si elle encaisse un bon nombre de but, elle s'est montrée dangereuse offensivement hier après-midi, notamment grâce à la fine gâchette de l'équipe, l'incontournable Jean-Baptiste Gardien encore buteur hier.

Commentaires

LE CSSG RECRUTE !

                                 DESCRIPTION...