C.S. SAINT GEORGES LES BAILLARGEAUX : site officiel du club de foot de ST GEORGES LES BAILLARGEA - footeo

MAINTENANT, IL FAUT DES HOMMES

20 avril 2015 - 14:25

Ce fut un triste week-end pour nos équipes. Outre la défaite plus qu'embarrassante de notre équipe première, notre équipe deux, déjà en vacance, s'est elle aussi inclinée. Seule notre équipe trois est sortie de ce dimanche avec les honneurs.

Parce qu'il faudrait remonter loin pour trouver les origines du passage à vide que traverse notre club, ce ne serait que perte de temps d'essayer de revenir là-dessus. D'autant plus que la saison n'est pas terminée et que la fin de l'histoire reste à écrire. A l'heure où nous écrivons, la priorité est de retrouver des hommes, des hommes avec un esprit de révolte, un supplément d'âme à retrouver. La saison tire à sa fin et le dernier sprint puise dans les réserves des troupes. La saison fut longue, stressante, loin d'être tranquille, notamment dans les têtes. Néanmoins, à un mois de la fin du championnat, notre groupe ne doit pas se démobiliser, mais plutôt jeter ses dernières forces dans la bataille. Peu importe son issue.

Prenons exemple sur notre équipe trois qui, à 10 contre 11, alla battre l'entente Quinçay/Vouillé pourtant fournie en  joueurs jeunes et techniques. Quelle fut la recette de ce succès inattendu ? Un esprit de solidarité et de combativité. Jérôme Eyermann souligna en premier lieu "l'incroyable esprit de son équipe". "Sincèrement, c'est le match où j'ai pris le plus de plaisir », ajouta l'émérite coach de notre équipe trois. « Nous avons fait un superbe match, nous nous sommes créés de belles actions de jeu, ce qui nous a permis de marquer un joli but (par Arno Touscoz) et d'obtenir un penalty » (réalisé par l'inusable "Manu" Nouhaud). Une belle leçon venant d'une équipe qui n'a plus rien à jouer depuis 3 mois, et qui est souvent abandonnée par des désistements de dernière minute avant les matchs...

Un exemple sur lequel doit se baser nos deux autres équipes sénior, et particulièrement notre équipe fanion qui, hier, a laissé passer une belle occasion de prendre un peu d'air au classement, avec une défaite 2-0 à domicile, face à une équipe jeune, joueuse et déterminée de Saint-Eloi. Face à des visiteurs toujours virevoltants, nos joueurs n'ont pas su hisser leur niveau de jeu et, à défaut, le niveau de combativité. Ils se sont donc logiquement perdus dans le jeu, par manque d'agressivité et d'envie de se dépasser. S'il ne faut rejeter la faute sur personne en particulier, force est de constater que tout le monde n'est pas concerné au même degré par l'envie de sauver la tête de notre club en première division. Un défaut d'engagement chez certains, qui se traduit principalement par un manque d'investissement, que ce soit en match ou à l'entraînement depuis quelques semaines... Le football reste un sport où l'esprit d'équipe et l'engagement personnel est la base du succès.

 

Enfin, notre réserve n'a pas renoué avec la victoire et continue sa dégringolade au classement. Certes, la réserve de Fontaine, encore en course pour le maintien, en voulait plus et semblait plus solidaire, ayant encore un objectif commun derrière lequel elle s'accroche. Mais il est regrettable d'écrire ce matin que notre équipe enregistrera une lourde défaite 5-2, après avoir mené 2-0 au bout de vingt minutes. Ce n'est certainement pas la meilleure des manières de préparer un quart de finale de coupe fin mai pour espérer écrire une belle fin d'histoire...

Commentaires

LE CSSG RECRUTE !

                                 DESCRIPTION...