C.S. SAINT GEORGES LES BAILLARGEAUX : site officiel du club de foot de ST GEORGES LES BAILLARGEA - footeo

QUELQUES SCORES GRIS MAIS SURTOUT UN BEAU RAYON DE SOLEIL

13 avril 2015 - 16:17

Le week-end avait pourtant bien démarré pour notre club avec la victoire de notre équipe première. Mmais ce dimanche a été plus morose avec le nul laborieux de notre réserve, et la lourde défaite de la trois.

Lusignan - CSSG : 1-2 (Beillard, Couturon)

Si notre équipe fanion se maintient en fin de saison, il se pourrait bien que le crâne de Yoann Beillard, ainsi que celui de Ludovic Couturon, ne deviennent des reliques. Les rouges et blancs se sont offert un succès plus qu'important dans la course au maintien. Une course qui bat son plein et qui concerne ce lundi sept équipes sur les douze engagées dans ce championnat (même si Vivonne semble décroché). Pourtant, tout avait bien mal démarré ce samedi soir dans le pays de la fée Mélusine. Les locaux, à la recherche de leur bon début de saison, démarrent tambours battant et prennent l'ascendant très rapidement. Suite à une erreur de marquage, Lusignan ouvre le score. On joue alors la vingtième minute de jeu et les affaires commencent mal pour les hommes d'Eric Roy. Fort heureusement, Saint Georges se remet dans le sens de la marche après ce but. Une bonne habitude qui débouche sur la première tête victorieuse de la soirée signée par Yoann Beillard, juste avant la mi-temps. Ce but offre un regain de confiance à nos joueurs, qui repartent en deuxième période avec de nouvelles ambitions. Avec le duo formé par les frères Bosdonnat à la récupération, notre équipe met le pied sur le ballon et se montre plus dominatrice dans l'entrejeu. A l’heure de jeu, sur un nouveau coup de pied arrêté, Yoann Beillard encore lui place une tête rageuse, prolongée par Ludovic Couturon tel un renard des surfaces : 1-2. A partir de là, St Georges recule mais ne cède pas, et s'en remet à un Pierre-Olivier Duchêne impérial. Le portier baillargeois sauvera les siens à plusieurs reprises, en stoppant notamment un penalty. A bien y réfléchir, les gants de POD pourraient eux aussi devenir des reliques.

CSSG 2 - Migné-Auxances 3 : 0-0

Après la défaite face à Avanton il y a quinze jours, nos joueurs avaient quasiment hypothéqué toute chance de montée, même si avant le match d'hier après-midi tout était encore mathématiquement possible. Mais face au dernier, Migné-Auxances, notre équipe n'a clairement pas rendu une copie digne d'un prétendant à la montée. Inefficace offensivement depuis trois matchs, les hommes de David Duhem ne produisent plus ce football offensif et réaliste de la première partie de saison, qui leur avaient permis de truster le podium pendant longtemps. Sous une forte chaleur, nos attaquants ne se sont pas montrés assez chauds devant les cages, malgré une kyrielle d'occasions, notamment en première période. De son coté, la lanterne rouge - qui n'a plus d'espoir de maintien - tentera bien de profiter de la petite forme des baillargeois pour s'offrir un succès pour la gloire, mais les attaquants jaunes et noirs ne se montreront pas plus réalistes que leurs adversaires. Au terme d'un match triste, que seul le soleil colorera, les deux équipes resteront dos à dos, malgré une seconde période où chaque équipe se procurera de timides occasions. Pour notre réserve qui doit préparer sa coupe cela devient inquiétant...

CSSG 3 - Biard 2 : 0-5

N'ayant plus rien à espérer de cette exercice 2014/2015, notre équipe trois attend la fin de la saison avec impatience. La défaite d'hier en est la parfaite illustration, même si tout n'est pas à jeter malgré le score peu flatteur. Le premier quart d'heure de la rencontre est totalement à l'avantage des joueurs de Biard, qui s'offrent le break et anéantissent très vite les espoirs de victoire des baillargeois. Toutefois, notre équipe ne se résigne pas et tente de recoller au score. Dans les quinze dernières minutes de la première période, elle se montre plus agressive et tente de s'approcher du but adverse, en vain. Sébastien Lavina tentera notamment une frappe lointaine qui s’écrasera sur le poteau. Mais ce sursaut d'orgueil ne se poursuivra pas au retour des vestiaires, et notre équipe va sombrer, en encaissant trois nouveaux buts. C'est le sixième match sans victoire (dont quatre défaites consécutives) pour notre équipe qui n'a plus  gagné depuis le 25 janvier dernier, face à Curçay sur Vonne.

Commentaires

LE CSSG RECRUTE !

                                 DESCRIPTION...