C.S. SAINT GEORGES LES BAILLARGEAUX : site officiel du club de foot de ST GEORGES LES BAILLARGEA - footeo

ENTRE ESPOIR ET AGACEMENT

30 mars 2015 - 14:35

Même s'il faut saluer la victoire de l'équipe première, on ne peut que regretter le manque de cohésion (voir notre article "Esprit (club) ou es-tu ?") dans le club. La journée d'hier en fut la parfaite illustration.

CSSG -  FONTAINE LE COMTE : 2-0 (Faulcon, Stator)

C'est à n'y rien comprendre. Avec une équipe amoindrie par les absences de nombreux titulaires indéboulonnables (Decressac, Aymeric et Joevin Bosdonnat, Catrevaux), notre équipe a signé une victoire nette. Loin d'une parfaite maitrise certes, mais avec solidité, abnégation, et sans encaisser de but. Au-delà de ce constat, l'autre point positif de cette rencontre est qu'à cinq matchs de la fin, nous avons enfin vu une équipe solidaire et réaliste dans la zone de vérité, plutôt rassurant avant d'entamer les confrontations directes avec les équipes en lutte pour le maintien. Lancé idéalement à la cinquième minute par un coup franc signé par le maître du genre, Nicolas Faulcon, notre équipe se met à l'abri avant la pause par un but de Simon Stator, servi par Frédéric Sarrazin de retour en équipe première et très bon hier. Il n'était pas le seul à être monté de l'équipe réserve, puisque trois autres joueurs accompagnaient le numéro 10. Après fait un voyage à l'échelon inférieur de quelques matchs, ils prouvent qu'un peu de turnover ne fait pas trop de mal, même si le niveau des joueurs est souvent considéré comme trop limité pour l'élite départementale. Il est d'ailleurs assez curieux de noter la différence d'investissement de ces mêmes personnes lorsqu'elles jouent pour la une ou la deux. Tant pis pour la réserve, la une profite de ce regain d'intérêt individuel et peut entrevoir l'espoir d'un maintien.

AVANTON - CSSG 2 : 2-0

 

C'est du gâchis. Depuis quatre ans, c'est le sempiternel refrain de fin de saison pour cette équipe réserve qui a vu l'espoir d'une montée s'évanouir sur le terrain venteux d'Avanton. Le match s'est joué bien avant, dans les changements et autres absences de dernière minute dans la composition d'équipe. Dans le détail, hier à midi, le groupe se retrouve à neuf pour jouer le match qui décidera du sort de sa saison, sachant que notre réserve comptait déjà vendredi soir de nombreuses absences. Dans la précipitation, et sans leur porter l'opprobre, les coachs iront puiser les joueurs manquant dans une équipe 3 forfait ce weekend, faute de joueurs disponibles. Résultat : quinze joueurs convoqués pour quatorze places. C'est Jean-Baptiste Gardien qui se retirera et s'offrira une "jolie" après midi. Pour le match, avec un collectif profondément remanié, notre équipe tient tête aux locaux pendant 45 minutes avant de sombrer petit à petit en seconde période, et d'encaisser deux buts dans le dernier quart d'heure. Le tout dirigé de manière assez "spéciale" dirons-nous, par un arbitre qui été contrôlé hier par les instances du District. On notera que notre équipe terminera à dix après l'exclusion de Quentin Duchêne, habituel gardien, repositionné en milieu défensif pour la cause, qui esquivera un généreux coup de boule du numéro 10 adverse, expulsé lui aussi. Nous soulignerons au passage qu'en fin de match, notre milieu défensif était composé de deux gardiens de métier. Rageant. 

Commentaires

LE CSSG RECRUTE !

                                 DESCRIPTION...